18 août 2014

La meilleure recette de pains à burgers

pains à burger

Et oui, rien que ça !

Que je vous explique un peu… Je vis avec un grand amateur un passionné de burgers. On a goûté un très grand nombre de burgers, que ce soit dans les chaînes de fast-food ou dans les restos de Paris. Dès qu’il y a une nouveauté, on goûte (j’exagère un peu, mais c’est presque ça). Régulièrement, on en fait aussi à la maison, avec de la bonne viande hachée du boucher, du vrai fromage…

Et puis dernièrement, on s’est dit que c’était tout de même dommage d’avoir tous ces bons produits avec des pains à burger vraiment un niveau en-dessous.

Vous vous doutez bien de la suite : faisons-les nous-mêmes !

Seulement voilà, le premier essai fut un véritable échec : pâte impossible à malaxer, j’ai été obligée de rajouter du lait, pousse compliquée… Les pains étaient bons mais la mie trop sèche et elle ne se tenait pas bien.

Et puis nous sommes tombés sur cette recette : rien à dire, elle est par-faite. J’ai fait exactement tout ce qui était expliqué et les buns était tout simplement magnifiques. Goût, texture, conservation (deux jours après, pas de souci !

Et voilà ce que ça donne « en situation »: (pas de prise de tête sur les photos, elles sont prises à l’arrache !)

hamburger

Ici, c’est notre recette basique : une couche de sauce à hamburger, le steak, 2 tranches d’emmental, 3 feuilles de laitue, 2 rondelles de tomates, 2 rondelles d’oignon, quelques rondelles d’un gros cornichon et sauce tomate.

Bonne semaine ! Nous, ça y est, on quitte Paris !

Catégorie(s) : Recettes | Tags :
2 commentaires

8 août 2014

Bon week-end

petunias-1000

Cette semaine fut la première de quatre semaines de vacances ! Youhou ! Hormis tout un tas de tracasseries administratives que je n’avais pas eu le temps de faire pendant l’année :

Catégorie(s) : Notes 
2 commentaires

5 août 2014

Petit tour en Espagne

Espagne

À la fin du mois de mai (oui, ça fait déjà un bout de temps), je suis allée quelques jours en Espagne. À Pals, sur la côté est, à une centaine de kilomètre au nord de Barcelone. Ce fut court mais ce petit séjour nous a vraiment donné envie de revenir dans cette région et en Espagne en général.

espagne

La qualité de vie, les petits villages fortifiés cachés un peu partout, la mer transparente… Aller prendre un café le matin au bord de l’eau, se promener – un chemin a été aménagé pour passer d’un village à l’autre en longeant la côte –, les olives, les melons et la charcuterie (!) délicieux…

Espagne

Espagne

Espagne

Espagne

Espagne

Espagne

Espagne

Espagne

Espagne

Catégorie(s) : Photos 
3 commentaires

27 juillet 2014

Choux à la crème à la vanille #2

DSCF1635-web

Ma recette de choux à la crème est de loin le post le plus consulté ici. Et pourtant les recettes changent, évoluent… et ma recette de choux aussi !

Car depuis que j’ai fait mes premier choux AVEC craquelin, je ne peux plus m’en passer (de craquelin). Ça leur donner une très jolie forme, bien régulière, et leur apporte un croquant très agréable quand il se marie, en plus, au moelleux d’une bonne crème pâtissière.

DSCF1658-web

Choux à la crème à la vanille

Pour une soixantaine de petits choux

Pour le craquelin

- 60g de beurre

- 75g de farine

- 75g de cassonnade

- 1 pincée de sel

Pour les choux

- 200g d’eau et 50g de lait

- 125g de beurre

- 5g de sucre vanillé

- 1 grosse pincée de sel

- 150g de farine

- 5 œufs moyens déjà battus séparément

Pour la crème pâtissière à la vanille

Même recette qu’ici mais on double les quantités

Craquelin

On commence par le craquelin qui doit bien refroidir.

- Mélanger tous les ingrédients nécessaires à sa préparation – un peu comme si on faisait une pâte sablée.

- Une fois qu’on a une pâte bien homogène, divisez-la en deux et former deux boules.

- Placer chacune des deux boules entre deux feuilles de papier sulfurisé et étaler au rouleau jusqu’à atteindre une épaisseur de 2mm. Placer au frais.

Crème pâtissière

- Préparer la crème pâtissière à la vanille suivant les instructions que vous trouverez ici. Filmer et laisser refroidir.

Choux

Pendant que la crème pâtissière et le craquelin refroidissent, on prépare les choux.

- Faire préchauffer le four à 180°.

- Mélanger l’eau, le lait et placer le beurre, le sel et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition sur feu moyen.

- Retirer la casserole du feu et verser d’un seul coup la farine. À l’aide d’une spatule, bien remuer. Quand vous versez la farine, vous allez vous dire : « Ouh là… ». C’est normal. Mélangez bien et vous aurez très vite une belle pâte.

- Replacer la casserole sur feu moyen. Faire dessécher la pâte en la remuant en permanence jusqu’à ce qu’elle « chante » (elle va se mettre à grésiller d’une manière assez caractéristique. Avec de la pratique, on reconnaît très bien ce grésillement) et qu’une fine pellicule se soit formée au fond de la casserole (ça, c’est beaucoup plus facile à repérer, mais attendez que cette pellicule attache le fond : si elle se décolle facilement, c’est que vous n’y êtes pas encore).

- Verser la pâte dans un saladier, ce qui permet d’insérer tranquillement les œufs (et ainsi de ne pas former une « mini-omelette » dans votre pâte, ce qui serait dégueu, autant le dire

- Verser les œufs un à un, en mélangeant bien entre chaque. La pâte que vous obtenez doit être souple, mais pas trop liquide. Quand on passe la spatule au milieu, elle doit retomber souplement : ni combler le vide tout de suite ni ne rien combler du tout. Là aussi, c’est une question d’habitude. Si vos œufs sont assez gros, il est possible que vous n’ayez pas besoin d’incorporer le dernier en entier. Soyez vigilant.

- Une fois la pâte prête, la placer dans une poche à douille et former des petits choux réguliers (vous aurez besoin de deux plaques garnies de papier sulfurisé).

Mise en place du craquelin

- Sortir une plaque de craquelin. À l’aide d’une douille, former des cercles légèrement plus petits que vos choux.

- Placer délicatement chacun de vos cercles de craquelin au dessus de vos choux, comme un chapeau.

- Répéter l’opération avec la seconde plaque de craquelin.
La craquelin est divisé en deux car vous verrez, la pâte se ramollit vite à cause du beurre qui la compose, ce qui la rend difficilement manipulable. Laisser l’autre moitié du craquelin au frais permet d’éviter cela.

- Mettre les choux au four, jusqu’à ce qu’ils soit joliment dorés.

C’est la fin !

Une fois que tout est bien refroidit (les choux et la crème pâtissière), faites une petite entaille en-dessous de chaque choux et remplissez-les de crème à l’aide d’une poche à douille.
Et ça y est, vous y êtes !

Les choux ne se conservent pas très longtemps quand ils sont garnis, car la crème va avoir tendance à les ramollir. Je ne peux que vous conseiller de les déguster dans les 24h…

DSCF1649-web

Catégorie(s) : Recettes | Tags :
1 commentaire

27 mai 2014

L’heure dorée

L'heure dorée - photo 1

Cela fait très longtemps que je ne suis pas revenue par ici. Décidément, mes obligations professionnelles et ma fatigue ont eu raison de moi.. et de mon blog, visiblement !

Il ne se passe pourtant pas une semaine sans que j’y pense, sans que je me dise : « tiens, encore une de passée et toujours rien ». Pire encore, à force, je ne savais même pas vraiment comment revenir, malgré les messages et commentaires que je continuais à recevoir et qui me font vraiment plaisir à lire.

Et puis, l’autre jour, je débriefais des photos faites il y a plus de deux mois – et oui…. Et là, ça a été le déclic : toutes ces photos avaient un point en commun : celui d’avoir été pris à la même heure, en fin d’après-midi – ce que l’on appelle « l’heure dorée ». Ces photos m’ont touchées : j’ai oublié que c’était juste des photos ; elles m’ont rappelé les moments de calme et de liberté qui m’habitaient quand je les ai prises.
J’espère qu’elles vous plairont aussi.

L'heure dorée - photo 2

L'heure dorée - photo 3

L'heure dorée - photo 4

L'heure dorée - photo 5

L'heure dorée - photo 6

L'heure dorée - photo 7

Je précise au passage que ces photos n’ont pas été retouchées :-)

À bientôt !

Catégorie(s) : Photos 
Laisser un commentaire

Tous les textes et les photos présents sur ce blog m'appartiennent, sauf mention contraire. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.
Copyright © 2008-2014 Delphine Anquetil. All rights reserved. | Design & thème par Delphine Anquetil.