5 septembre 2013

Tarte aux quetsches compotées

tarte-prunes_compotees1-1000

Certaines recettes sont un petit peu… « rituelles ». Celles, par exemple, qui marquent le passage des saisons. Et ce sont celles que je préfère. La tarte aux mûres en est une, de même que la première soupe de potiron… et la tarte d’aujourd’hui.

Comme souvent chez moi, cette recette est venue d’un très gros raté. Mes parents ont beaucoup de pruniers dans leur jardin et la récolte des quetsches est chaque année splendide (tout comme celle des mirabelles qui sont de véritables petits bonbons). Pour écouler les stocks, j’ai fait une tarte, un jour, qui fut un désastre. Un vrai. La pâte avait absorbé toute l’eau rendue par les fruits, elle ne ressemblait à rien et en plus le tout n’était pas assez sucré.

La fois d’après, j’ai décidé de mettre des petits beurres presque réduits en poudre au fond de ma tarte pour qu’ils absorbent un peu l’eau des fruits (j’ai découvert bien après qu’en fait c’était un « truc » assez répandu) et j’ai ajouté plusieurs cuillerées de sucre pour tirer partie de ce jus et les faire compoter pendant la cuisson. Voilà, c’est tout simple (niveau technique = 0) mais que voulez-vous… c’est trop bon.

tarte-prunes_compotees2-1000

tarte-prunes_compotees3-1000

Tarte aux quetsches compotées

Pour une grande tarte 

– 250g de farine
– 150g de beurre mou
– 95g de sucre glace
– 1 œuf
– 30g d’amandes en poudre
– 1 pincée de sel
– 1kg de quetsches bien mûres
– 4 c. à soupe de sucre vanillé
– 5 petits beurres

Pour la pâte sucrée

– Avec les doigts sabler la farine et le sel avec le beurre coupé en dés.

– Ajouter l’œuf, la poudre d’amandes et le sucre glace tamisé. Mélanger sans malaxer à l’excès, jusqu’à obtenir une pâte homogène.

– Rouler en boule et envelopper de film. Laisser reposer au moins 2 heures avant utilisation.

– Après le repos, retravailler un peu la pâte et l’abaisser très finement à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

– Disposer la pâte dans un plat à tarte, piquer avec une fourchette et remettre au frais le temps de préparer le reste.

Pour le reste

– Laver soigneusement les quetsches, les couper en deux. Ecraser les petits beurres pour les réduire en une poudre grossière.

– Etaler la poudre de biscuit et disposer les moitiés de quetsches. Saupoudrer du sucre vanillé.

– Faire cuire 20/25 minutes à 180° jusqu’à ce que la pâte soit bien cuite et les prunes bien compotées.

Attention, cette tarte embaume et peut se déguster tout de suite 🙂

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  • 
7 commentaires

18 avril 2013

Tarte amandine aux poires

tarte_amandine_poires1-1000

Ça faisait longtemps que cette recette était attendue chez moi. La voici enfin…!

J’ai utilisé des poires Angelys, essentiellement pour leur forme ronde qui me plaît beaucoup et qui les rend plus faciles à placer sur la tarte. Je pense que c’est la dernière recette avec les fruits d’hiver…

tarte_amandine_poires2-1000

tarte_amandine_poires3-1000

Tarte aux poires amandine

Pour une tarte :

– 1 pâte sucrée (recette ici)
– 4 poires
– 100g de beurre
– 100g d’amandes en poudre
– 500g + 100g de sucre
– 2 oeufs
– 80cl d’eau
– 1/2 gousse de vanille
– 1/2 c. à café de rhum

– Préparer la pâte sucrée.

Préparation des poires au sirop

– Mélanger l’eau et les 500g de sucre dans une casserole et faire chauffer. Ajouter la gousse de vanille fendue et dont on aura gratté les grains.

– Éplucher les poires, les couper en deux et ôter le centre du fruit, trop ferme.

– Une fois le sirop bien chaud, plonger les poires, baisser le feu et laisser cuire à couvert pendant 25 minutes. Égoutter et réserver.

Préparation de la tarte

– Dans le bol d’un mixeur, émulsionner le beurre en pommade avec les 100g de sucre.

– Ajouter ensuite la poudre d’amandes, puis les oeufs, puis le rhum, tout en battant.

– Étaler très finalement la pâte et la placer dans un moule chemisé de papier sulfurisé. Piquer la pâte. Verser la préparation aux amandes puis déposer délicatement et harmonieusement les moitiés de poires.

– Faire cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 25 minutes.

Bon week-end !

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  • 
5 commentaires

22 février 2013

Tarte fine au pommes

tarte-fine-pommes2-1000

Ça fait déjà quelques temps que tout est prêt pour cet article (photos, recette — qu’en plus je fais très souvent) ; mais voilà, ce mois de février est décidément le « mois-roi » pour les baisses de moral et de motivation.

J’ai la tête pleine d’autres choses. J’aimerais par exemple donner un vrai coup de neuf au blog : pas seulement arranger la façade mais repenser toute la présentation et toute la navigation. Le problème c’est que je sais que je veux changer sans savoir pour quoi… et je n’ai pas trop le temps de me pencher vraiment là-dessus.

Bref, en attendant que tout cela prenne enfin forme, voici donc la recette de tarte fine aux pommes que je fais tout le temps. Elle est très simple techniquement — ça reste une tarte aux pommes — mais ne dit-on pas que les choses les plus simples sont parfois les meilleures ?

tarte-fine-pommes1-1000

Tarte fine aux pommes

Pour une grande tarte :

– 1 pâte feuilletée ronde
– 200g de compote de pommes
– 3 ou 4 pommes golden, en fonction de leur grosseur
– 1 noix de beurre doux
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 pincée de cannelle
– 1 c. à soupe de gelée d’abricot
– 1 c. à soupe de sucre à confiture

– Préchauffer le four à 180°.

– Étaler la pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie et la piquer à l’aide d’une fourchette.

– Éplucher soigneusement les pommes et les couper en quartiers très fins.

– Étaler la compote de pommes directement sur la pâte en s’arrêtant à 1cm des bords (comme pour une pizza). Disposer les quartiers de pommes, rangée après rangée, la rangée suivante chevauchant la rangée précédente (comme des tuiles).

– Disposer le beurre en petits dés au dessus des fruits. Mélanger le sucre vanillé et la cannelle et saupoudrer sur la tarte. Enfourner pour 1/2h environ.

– Une fois la tarte cuite — la pâte doit être bien dorée et les fruits légèrement caramélisés —, la laisser refroidir.

Pour le glaçage qui rend la tarte toute brillante ^^ :

– Dans une casserole, mélanger la gelée d’abricots, le sucre à confiture et diluer avec un peu d’eau. Faire réchauffer quelques minutes à feu doux.

– Glacer au pinceau la tarte avec ce mélange. Laisser figer et… servir !

tarte-fine-pommes3-1000

Cette tarte se garde facilement 4 jours au frais. Elle sera délicieuse avec une boule de glace vanille et un café. Bon week-end et à la semaine prochaine !

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  • 
2 commentaires

14 juillet 2011

Tarte amande et pêche

En pleine préparation de déménagement, j’ai réussi à faire un après-midi entier de cuisine. Ça détend, surtout quand je peux en même temps lorgner sur la télé et enfin revoir certains classiques (Chantons sous la pluie, j’adore ! Petit plongeon dans mon enfance où je regardais ce film en boucle. Mieux que les Disney !).

Bref, de cet après-midi « télé + cuisine-totalement-improvisée-avec-qu’il-reste-dans-les-placards » (presque plus de farine… je suis hyper organisée – toujours) est sortie cette petite tarte aux pêches et aux amandes (pour être plus précise : avec une espèce de crème d’amande que j’ai diluée avec un peu de lait à la vanille… Bon, ce n’est pas très clair, mais le plus important, c’est que ça se mange ^^).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  • 
8 commentaires

10 août 2010

Tarte au citron toute toute douce

tarte_citron_1

Étant d’origine grecque, le citron c’est pour moi comme l’huile d’olive et la feta : il y en a toujours dans la cuisine. Quand j’ai envie de me rafraîchir, de l’eau fraîche et des glaçons avec un trait de jus de citron, il n’y a pas mieux. Même dans le coca, il s’impose. Dans la famille, on va même jusqu’à en avoir des indigestions (oui, parce que trois citrons dans le même repas pour une personne, ça finit par faire mal) !

Bref, ça c’est pour moi.

Mais pour les autres, tout n’est pas si évident. Parce que le citron, c’est sûr, ça pique.

Alors cette tarte est toute douce. Pour ceux qui-aiment-bien-la-tarte-au-citron-mais-quand-elle-pique-pas-trop. Parce que je n’utilise pas les zestes, juste le jus et la pulpe.
Bon… honnêtement ? Au début, j’ai fait comme ça parce que mes citrons n’étaient pas bios et que même bien lavés, ça me répugne à chaque fois de prélever des zestes sur des fruits traités. Après, quand je mange, j’ai l’impression de visualiser tous les engrais que je suis en train d’avaler. Bref, je suis phobique – ou maniaque, c’est selon.

Mais du coup, cette tarte est une vraie douceur. Parfumée juste comme il faut, elle se mange comme un bonbon.

tarte_citron2

Il faut commencer par la pâte sablée car il faut la laisser reposer.  Je la mets 1h au frais, ça suffit.

Ingrédients pour la pâte sablée :
– 200g de farine
– 50g de poudre d’amande
– 125g de beurre mou
– 80g de sucre glace
– 1 pincée de sel
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 oeuf

– Mélanger intimement la farine avec le sucre glace, le sucre vanillé, la poudre d’amande et le sel. Ajouter le beurre et mélanger petit à petit avec les doigts en sablant.

– Ajouter l’oeuf, bien mélanger toujours avec les doigts et, une fois que la pâte est bien homogène et souple, former une boule que l’on emballe dans du film transparent. Mettre au frais pendant une heure.

Au bout d’une heure, sortir la pâte du réfrigérateur. Bien fariner le plan de travail et abaisser finement la pâte, après l’avoir travaillée un peu. Je l’abaisse directement sur le papier sulfurisé, comme ça, je ne risque pas de la réduire en miettes en la transportant après. Disposer la pâte dans un moule. Remettre un réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°.

Prévoir la garniture
:
– 4 oeufs +1 blanc
– 200g de sucre
– 25cl de jus de citron (normalement, ça fait environ 6 citrons. Mais j’ai eu une mauvaise surprise une fois : les citrons étaient très secs. Heureusement, j’en avais un kilo, que j’ai quasiment totalement écoulé. Donc prévoir large…)
– 25cl de crème fraîche épaisse légère

– Pressez les citrons jusqu’à obtenir 25cl de jus.

– Battre les oeufs avec le sucre. Le mélange doit mousser et blanchir.

– Ajouter la crème fraîche puis le jus de citron. Bien mélanger et laisser reposer un peu pour que la mousse disparaisse un peu.

Là, il est temps de sortir la pâte du réfrigérateur et de la faire précuire 10 à 15 minutes.

Puis verser la garniture. Baisser la température du four à 150° et cuire 50 minutes à 1h. Vérifier la cuisson : la lame d’un couteau doit ressortir presque propre et le dessus de la pâte doit être légèrement coloré.

Laisser reposer la tarte jusqu’à la dégustation.

Ah et sinon, rien à voir mais comme je suis musicienne dans la vie et en train d’écrire mon mémoire de master 2 (hum hum, pendant l’été c’est charmant, mais d’habitude, l’été, je prépare des concours d’instrument pour septembre, alors à tout prendre, le mémoire est moins stressant, et pour les concours instrumentaux, j’ai eu mon compte cette année) – donc bref, un petit aperçu de mon boulot, juste pour le plaisir – et parce que j’ai mis des heures à tout découper et coller :

photo_analyse_debussy

C’est du Debussy, découpé pour l’analyser. J’adooore faire ça (et j’adoooore Debussy).

{Un jour, peut-être, je ferai un blog de musique…

Euh…

ou pas…}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  • 
8 commentaires

Tous les textes et les photos présents sur ce blog m'appartiennent, sauf mention contraire. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.
Copyright © 2008-2016 Delphine Anquetil. All rights reserved. | Design & thème par Delphine Anquetil.