7 septembre 2012

Une histoire de gaspacho

Quand on aime, on ne compte pas… et c’est valable pour le gaspacho. En ce moment, mes dîners se résument essentiellement à ça, avec pain et olives noires, origines grecques obligent. Quand je pense que je ne savais même pas le goût que ça avait il y a quelques semaines…

J’ai décidé de faire le premier pour un déjeuner entre amis. Puis, comme souvent, la recette a évolué petit à petit. Par exemple, je me suis rendu compte qu’utiliser des tomates en boîte était bien mieux que d’avoir des tomates fraîches un peu fades. J’ai également ajouté une pincée de piment pour corser un peu, ajuster les quantités d’oignon et d’ail…

Gaspacho

Ingrédients pour 4 personnes :

– 1 concombre
– 1/2 poivron rouge
– 1 gros oignon
– 1kg de tomates bien mûres ou 850g de tomates pelées en conserves
– 2 gousses d’ail
– 2 c. à soupe de vinaigre
– 4 c. à soupe d’huile d’olive
– 1 pincée de piment en poudre ou quelques gouttes de gaspacho
– sel, poivre

– Si vous utilisez des tomates fraîches, mondez-les (enlevez la peau après les avoir trempées dans de l’eau bouillante quelques secondes, puis dans un bain d’eau très fraîche).

– Laver les poivrons, émincer l’oignons, hacher l’ail après avoir enlevé le germe. Éplucher et couper le concombre.

– Placer le concombre, le poivron, les tomates, l’oignon et l’ail dans le bol d’un mixer et… mixer.

– Ajouter l’huile d’olive, le vinaigre, le piment, saler et poivrer. Re-mixer.

– Goûter pour ajuster l’assaisonnement si nécessaire.

– Servir bien frais avec quelques dés de tomate, de poivron, de concombre…

– Suite à un piratage informatique, tous les commentaires de cet article ont été perdus. –

Rendez-vous sur Hellocoton !

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  •  •  • 
Laisser un commentaire

26 janvier 2012

Un souvenir, une couleur : velouté de tomate au mascarpone

Juste un petit mot avant de commencer… Je suis vraiment dé-so-lée de la publication (très) anticipée de cet article hier (avec envoi de newsletter etc.), j’ai fait une fausse manip’… Mon brouillon a donc été publié pendant 1h30 avant que je réagisse. J’ai honte. Bref… Hum… passons…

La recette de cette semaine, je voulais la faire depuis longtemps. Très longtemps. C’était quelque chose que je n’avais jamais fait : un velouté à la tomate, comme quand j’étais petite : ma maman y mettait toujours des petits pâtes alphabet, je ne prenais pas vraiment le temps d’écrire quelques mots sur le bord de l’assiette, je me précipitais, me brûlais la langue… toujours.

Ce velouté, c’est l’une de mes madeleines de Proust en somme (j’en ai pas mal, des madeleines).

Et sentir les tomates qui cuisent, y mettre romarin thym et laurier, voir la belle couleur rouge éclatante dans la casserole, y ajouter ensuite le mascarpone… on en oublierait (presque) la grisaille.

Ingrédients pour 3 à 4 personnes :

– 2 boîtes de tomates pelées (malheureusement ce n’est pas la saison des tomates…)

– 2 grosses pommes de terre

– 1 cube de bouillon de légumes

– 1 petit oignon ou la moitié d’un gros

– 1 gousse d’ail

– 2 c. à soupe de mascarpone

– huile de tournesol, huile d’olive

– laurier, thym, romarin, sel, poivre…

– Peler et éplucher l’oignon, presser la gousse d’ail. Les faire revnir dans une casserole avec 1 c. à soupe d’huile.

– Ajouter les tomates et les pommes de terre coupées en petits cubes.

– Ajouter les herbes, saler et poivrer.

– Laisser mijoter à feu doux pendant au moins 30 minutes (surtout, bien vérifier que les pommes de terre sont cuites. Et aussi, le mélange doit vraiment sentir très bon, c’est un indicateur).

– Pendant ce temps, préparer le bouillon en faisant fondre le cube de bouillon dans 1/2L d’eau frémissante.

– Ôter les herbes de la préparation et mixer très finement. Délayer avec le bouillon, en fonction de la consistance souhaitée. Ajouter quelques gouttes d’huile d’olive. Ajuster l’assaisonnement.

– Faire fondre le mascarpone.

– Faire encore chauffer quelques minutes, et servir aussitôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  • 
2 commentaires

28 juillet 2010

Taboulé de quinoa

Il y a des produits que j’apprécie particulièrement. Pas seulement au goût, mais à cuisiner, à travailler. Des produits pour lesquels j’ai finalement une certaine « affection ».

Le quinoa fait partie de ceux-là. J’ai une certaine tendresse pour cette toute petite graine qui se faufile à travers les trous de la passoire, qui, toute légère, se fait malmener par l’eau qui bout, qui ensuite grossit, grossit et révèle un petit germe blanc en spirale qu’on n’avait pas vu au départ.

Alors, du quinoa, que j’aime tant, des légumes d’été, pleins de saveur, des herbes… Quoi de plus pour un dîner quand il fait chaud ?

taboule_quinoa

Ce taboulé, je le mange seul en général. Parfois accompagné de poulet mariné au citron.
Il n’y a qu’au goût que la tomate se distingue du poivron, la menthe du persil et de la coriandre. Et encore… Les saveurs se mélangent, alors le mieux à faire est de se laisser porter.

Ingrédients pour 3 ou 4 personnes (selon l’estomac de chacun – plus, si c’est en entrée) :
– 130g de quinoa
– 2 + 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 3 petites tomates ou 2 grosses
– 1/4 de poivron rouge
– 2 petits oignons nouveaux
– 1 citron
– poivre
– sel
– 1 bouquet de persil plat
– 1 bouquet de coriandre
– 1 bouquet de menthe

– Rincer le quinoa. Le mettre dans un grand volume d’eau salée et porter à ébullition. Ensuite, couvrir et laisser cuire 10/12 minutes à feu doux, jusqu’à ce que la graine ait doublé de volume et que le germe soit sorti de la graine.

– Quand le quinoa est cuit, l’égoutter soigneusement et ajouter 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Mélanger et laisser refroidir.

– Couper la tomate et le poivron en dés et émincer finement l’oignon.

– Une fois que le quinoa est bien froid, ajouter la tomate, le poivron, l’oignon, le jus du citron et les 2 dernières cuillères à soupe d’huile d’olive.

– Saler et poivrer selon le goût.

– Rincer soigneusement la coriandre, la menthe et le persil, hacher et mélanger à la préparation. La quantité dépend du goût de chacun. Moi, je mets toujours plus de persil par exemple.

Si on peut, à déguster avec des couverts en plastique, les fesses posées sur l’herbe… 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  •  •  • 
2 commentaires

25 juillet 2008

Petite tarte aux tomates cerises confites

Une fois n’est pas coutume, cet article est dédié à ma p’tite soeur… parce qu’il s’agit d’une tarte petit format (parfait pour une étudiante), qu’elle est rapide à faire et aussi bonne chaude que froide (ou tiède aussi pendant qu’on y est).
Je voulais changer de la traditionnelle tarte aux tomates et au chèvre ou à la mozza – délicieuse par ailleurs. J’ai donc fait une pâte à l’huile d’olive. C’est la première fois que je remplaçais le beurre de la sorte. C’est délicieux et c’est juste entre la pâte brisée traditionnelle et la pâte à pizza. Ensuite, j’ai fait confire les tomates, ce qui leur donne un goût et un fondant particuliers.

tarte_tomates_cerises_confites

Ingrédients pour une tartelette de 20cm de diamètre (pour une grande tarte, doublez les quantités) :

Pour les tomates confites
:
250g de tomates cerises
2 gousses d’ail
5 c. à soupe de sucre en poudre
2 branches de thym
3 feuilles de laurier
sel
poivre
huile d’olive

Pour la pâte :
150g de farine
30ml d’huile d’olive
1/3 de c. à café de levure
1/3 de c. à café de sel
eau froide

de la moutarde à l’ancienne

des herbes de provence, un citron (facultatifs)

Poser les tomates après les avoir rincées dans une grande poêle ou dans un wok. Ajouter les herbes et les gousses d’ail (dégermées et coupées en 4).
Saler, poivre. Ajouter le sucre.
Arroser généreusement d’huile d’olive.
Cuire 30 minutes à feu moyen et à couvert.

Pendant ce temps, préparer la pâte. Préchauffer le four à 180°.
Mélanger la farine, le sel et la levure. Ajouter l’huile d’olive, commencer à mélanger. Verser de l’eau froide de manière à obtenir une pâte souple, non collante.
Étaler la pâte, rabattre les bords (ou étaler la pâte dans un moule de 20cm de diamètre).
Précuire la pâte pendant 10 à 20 minutes : la pâte doit déjà commencer à dorer.

Étaler de la moutarde à l’ancienne sur le fond de la tarte (la quantité dépend des goûts de chacun…).
À l’aide d’une écumoire, placer les tomates cerises confites sur la tarte.
Enfourner 5 minutes.

Parsemer la tarte d’herbes de provence et d’un filet de jus de citron. Servir.

On la déguste avec une bonne salade verte, très légèrement assaisonnée. Comme elle est aussi bonne froide, cette tartelette peut se préparer à l’avance et faire office d’entrée, ou même d’apéritif en mini-tartelettes…

Cette recette me permet aussi d’inaugurer la première fiche recette. Je ne ferai pas ça sur toutes les recettes je pense, mais ça peut être pratique.
Pour la télécharger (format PDF), il suffit de cliquer sur la petite fleur :

puce


Rendez-vous sur Hellocoton !

Index des recettes

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  •  • 
8 commentaires

21 juillet 2008

Salade tiède de quinoa aux légumes d’été

Aujourd’hui, je propose une salade d’été. Bon, une salade sans salade, mais avec des légumes (poivron, tomate, courgette…) et que je mange tiède. Le quinoa apporte une touche de croquant (et une grande source de protéines).

salade_quinoa_l_gumes

Ingrédients pour 2 personnes :
– 90g de quinoa
– 1 oignon nouveau
– 1/4 de poivron
– 1 petite tomate
– 1 petite courgette
– huile d’olive
– vinaigre basalmique
– herbes de provence
– sel, poivre

Rincer le quinoa, et le faire cuire dans l’eau bouillante 12 minutes.
Pendant ce temps, éplucher les légumes, les rincer, les découper en dés.
Faire revenir l’oignon une ou deux minutes dans un peu d’huile d’huile d’olive (j’utilise un wok). Dès qu’il est transparent, mettre les autres légumes, baisser le feu et laisser cuire 7 à 10 minutes. La courgette doit être parfaitement tendre et le poivron tout juste encore croquant. Juste avant de retirer du feu, verser 1 c. à soupe de vinaigre basalmique. Laisser s’évaporer en remuant. Saler légèrement, poivrer et ajouter des herbes de provence à volonté.
Bien essorer le quinoa, le mettre dans un saladier.  Ajouter 1c. à soupe d’huile d’olive et mélanger. Ajouter les légumes.
Attendre quelques instants avant de servir.

On peut servir cette salade en entrée, avec des copeaux d’un très bon parmesan.

Et pour finir, un petit mot télé car Julie Andrieu est de retour dans « Fourchette et sac à dos« ,
magazine culinaire proposé par France 5. Le principe est simple :
partir à la découverte des traditions culinaires des pays du monde
entier. Et elle goûte à tout ! Respect. Pour nous, un beau magazine de
découverte culinaire (le site de l’émisson).

1541_bresil1_155_article_magazine_1

(photo : site France 5)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Index des recettes

Catégorie(s) : Recettes | Tags :  •  •  •  •  •  • 
5 commentaires

Tous les textes et les photos présents sur ce blog m'appartiennent, sauf mention contraire. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.
Copyright © 2008-2016 Delphine Anquetil. All rights reserved. | Design & thème par Delphine Anquetil.